»

Oct 25

Newsletter n°1 – Octobre 2010

Gestion Forestière, Naturalité et Biodiversité – Lettre d'information #1

Télécharger la lettre en pdf : Newsletter n°1

Édito : Bonjour à tous, le projet Gestion Forestière, Naturalité et Biodiversité (GNB) aborde déjà sa 3e année d'existence mais bénéficie depuis peu d'une assise budgétaire de moyen terme. En effet, le projet est financé pour la période 2010-2013 par le programme "Biodiversité et Gestion Forestière" du GIP-Ecofor. Ce financement va permettre au projet de prendre de l'ampleur et, après les différents tests et mises au point des méthodes de travail qui ont eu lieu entre 2008 et 2010, d'étendre le dispositif à un nombre conséquent de massifs forestiers métropolitains. Cette première lettre d'information a donc pour objet de faire le point sur le projet, son état d'avancement, et de repréciser quelques modalités pratiques du travail en commun.

Bien à vous, Yoan Paillet & Frédéric Gosselin

 

Descriptif rapide du projet

Le projet GNB a pour but d'étudier le lien entre biodiversité, gestion et naturalité en comparant des parcelles exploitées à des parcelles non-exploitées depuis au moins 20 ans (Réserves Biologiques Intégrales ou parties de Réserves Naturelles). Nous travaillerons sur les plantes vasculaires, les bryophytes, les champignons, les oiseaux, les chiroptères et les insectes coléoptères carabiques et saproxyliques. Nous chercherons à identifier les meilleures explications des différences de biodiversité entre placettes échantillonnées, en lien avec des hypothèses issues de la bibliographie scientifique et avec plusieurs théories écologiques (notamment les théories des perturbations).

 

Où en est-on et où va-t-on ? État des lieux 2010 et perspectives

Nous travaillons depuis 2008 à l'installation de placettes élémentaires basées sur le protocole de Suivi des Espaces Naturels Protégés (dit "Protocole MEDD", développé par l'ENGREF-AgroParisTech). Ce protocole a pour but, dans le cadre du projet, d'évaluer les stocks de bois vivant et de bois mort. Ces relevés servent de base à plusieurs autres relevés taxinomiques (notamment champignons et bryophytes) et constituent la principale source de données analysables locales.

 

En 2010, le dispositif compte 120 placettes (+10 placettes installées à l'automne dans le Vercors faisant partie de la cohorte 2011) réparties sur 7 massifs (cf. carte). Les relevés taxinomiques et les différentes variables environnementales sont en cours de relevé et des données brutes sont déjà disponibles pour un certain nombre de massifs (cf. tableau ci-dessous).

 

 

FBL

AUB

VEN

BC

CIT

CL

CHZ

Relevés des variables environnementales

Dendrométrie

2009

2008

2008

2010

2010

2010

2010

Impact des cervidés sur la flore

2009

2009

2009

2011

2011

2011

2011

Indice de Biodiversité Potentielle

2010

2011

2011

2011

2011

2011

2011

Relevés taxinomiques

Flore vasculaire

2008

2008

2008

2010

2010

2010

2010

Bryophytes

2010

2011?

2009

2011

2010

?

2010

Champignons

2009

2010

2009

2010

2011?

?

2011?

Avifaune

2009

2009

2009

2011

2011

2011

2011

Chiroptères

2009

2010

2010

?

2011

Coléoptères saproxyliques

2008

2009

2009

2010

2010

2010

2010

Coléoptères Carabiques

2008

2009

2009

2010

2010

2010

2010

Tableau résumé des interventions réalisées/prévues sur les massifs installés (FBL : Fontainebleau; AUB : Auberive ; VEN : Ventron ; BC : Ballons-Comtois ; CIT : Cîteaux ; CL : Combe-Lavaud ; CHZ : Chizé).

 

La plupart des relevés taxinomiques sont réalisés par les réseaux naturalistes de l'ONF et par le Cemagref. Localement, les agents de l'ONF et des RNF assurent la coordination de relevés sur chaque massif.

Pour la période 2010-2013, une dizaine de massifs supplémentaires a été tirée au sort et une partie sera traitée dans le cadre du projet. Pour le moment, 10 placettes sont installées sur le massif d'Engins (Vercors) et des contacts ont été pris avec les réserves du Bois du Parc (89), de la Haute Chaine du Jura (01) et du Mont Ventoux (84).

 

Premiers résultats, publications et travaux en cours

Stages

Le projet GNB a pour le moment fait l'objet de 3 stages de Master 2 entre 2009 et 2010, et 2 autres stages sont prévus pour 2011 :

  • Maude Toïgo (2010-2011) : Influence du micro-environnement et de la gestion forestière sur les communautés de coléoptères carabiques. Stage Master 2, Université Montpellier 2.
  • Isabelle Piney (2010) : Comparaison de protocoles de caractérisation des trouées de la canopée sur des séries temporelles de photos aériennes : application à la caractérisation du régime de perturbation. Stage Master 2, Université de Metz (co-encadrement UMR Tetis)
  • Pauline Coutadeur (2009-2010) : Étude du potentiel indicateur des microhabitats des arbres : lien avec la biodiversité et effet observateur. Stage Master 2, ETAH Orléans.
  • Aurélie Vuidot (2009) Contribution à l'amélioration du protocole de suivi des espaces naturels protégés en vue de l'étude de la biodiversité : Relevé des microhabitats dans les arbres. Stage Master 2, Université Paris 12 Val de Marne.

Les rapports de ces stagiaires sont présents sur le site du projet.

 

Présentations à des colloques

Quelques résultats préliminaires du projet ont déjà été présentés dans des colloques francophones. Plus les résultats seront disponibles, plus ils feront l'objet de présentations :

  • Dauffy-Richard, E., et al. (2009). Biodiversité des Coléoptères saproxyliques et carabiques en forêt exploitée et non exploitée : premiers résultats (communication orale). In : 4ème Séminaire du Groupe des Entomologistes Forestiers Francophones, Sémur-en-Auxois, 20-22 Octobre 2009.
  • Paillet, Y., Chevalier, R., Archaux, F., Bouget, C., Dauffy-Richard, E., Gosselin, F. (2009) Quantifier la réponse de la biodiversité à l'exploitation forestière : une approche multi-taxinomique (communication orale). In : Le réveil du Dodo III, Journées francophones des Sciences de la Conservation de la Biodiversité, Montpellier, 17-19 mars 2009
  • Gosselin, F., Paillet, Y., Tillon, L., Cordonnier, T., Gilg, O. (2008). Gestion forestière, naturalité et biodiversité : un projet de recherche pilote sur la biodiversité forestière française (poster). In: Biodiversité, Naturalité, Humanité – Pour inspirer la gestion des forêts, Chambéry, 27-31 Octobre 2008.

 

Publications

Suite au travail d'A. Vuidot en 2009 sur les microhabitats des arbres, un premier article est sorti dans une bonne revue scientifique :

Vuidot, A., Paillet, Y., Archaux, F., Gosselin, F. (2010) Influence of tree characteristics and forest management on tree microhabitats. Biological Conservation 144: 441-450.

Les travaux sur les microhabitats et sur la flore vasculaire devraient donner lieu aux prochaines publications sur le projet (titres provisoires) :

Paillet, Y., Chevalier, R., Archaux, F., Gosselin, F. (in prep) Trait-based response of ground flora to forest naturalness.

Paillet, Y., Coutadeur, P., Vuidot, A., Archaux, F., Gosselin, F. (in prep). Large observer effect on tree microhabitats censuses: a case study in unmanaged French forest.